Slider
Contenu page

La good food, plus qu’une tendance ou une injonction, s’impose aujourd’hui comme une évidence : rares sont ceux qui contestent encore la nécessité de tendre vers une alimentation saine et respectueuse de l’environnement – qu’elle soit bio, locale, de saison ou végétarienne. De nombreux tabous et de réels écueils subsistent pourtant quant à son accessibilité symbolique (culturelle, médiatique) et matérielle (territoriale, économique). Le bien manger reste pour beaucoup l’apanage de « ceux qui peuvent se le permettre ».

Gimgembre

Dans une volonté de décloisonnement et de dépassement de ces préjugés, l’Université Populaire d’Anderlecht lance un vaste projet de promotion d’une alimentation saine et durable, qui se déclinera en une série d’initiatives: ateliers de cuisine, workshops, potager urbain, cafétéria sociale…

Piment

Pour inaugurer ce projet et ouvrir le débat, l’UPA organise une journée thématique sur les préjugés et l’accessibilité du « bien manger » en milieu populaire (18 février 2020), qui se veut un moment de rencontre et d’échanges pour les acteurs locaux engagés dans des projets de promotion de l’alimentation durable.

Aubergine

Au programme de la journée : Lecture contée de "Yasmina et les Mangeurs de patates", Rencontre avec Wauter Mannaert (auteur de la Bande dessinée "Yasmina et la Mangeurs de patates"), Workshop "Alimentation durable & santé", Visite d'Anderlecht par l'association AlterBrussels, Ateliers cuisine animés par Emmanuelle Raga, Inauguration de la cuisine et de la cafétéria sociale de l'UPA,  Conférence interactive "La good food au-delà des sentiers bobos ?" suivi d'un repas local et solidaire et d'un concert du groupe French Kiss.

 

Programme
 
 
Avec le soutien de 

Bruxelles   Good foodPerspective.brusselsCPAS AnderlechtCOCOFFédération Wallonie Bruxelles
 
Cultureghem
Formulaire
Formulaire d'inscription